Résilier son assurance : comment s’y retrouver ?

– A la première échéance de votre contrat (pour tout contrat d’assurance)

Le contrat d’assurance est automatiquement reconduit, mais vous pouvez le résilier à l’échéance sans avoir à vous justifier. Vous devez envoyer à votre assureur une lettre de résiliation en courrier recommandé 2 mois avant la date d’échéance (de préférence avec accusé de réception).

L’assureur doit vous rappeler au moins 15 jours avant, la date limite à laquelle vous pouvez demander la résiliation. Si l’assureur ne le fait pas, vous disposez de 20 jours à partir de la date d’envoi du rappel pour mettre fin à votre contrat. Si aucun rappel ne vous a été adressé, vous pouvez résilier votre contrat à tout moment, une fois passée la date de l’échéance, sans pénalités, par lettre recommandée (avec accusé de réception de préférence). La résiliation prend alors effet le lendemain de la date figurant sur le cachet de la Poste.

-Après la première échéance de votre contrat (pour certains contrats d’assurance : habitation , automobile, assurance affinitaire* )

Depuis le 1er janvier 2015, vous pouvez résilier votre contrat à tout moment au terme d’une année d’assurance, sans avoir à vous justifier et sans échéance, par courrier (simple ou électronique). Si vous êtes locataire de votre logement, vous devez néanmoins respecter l’obligation de l’assurer.
De même, si vous gardez votre véhicule, vous devez respecter l’obligation de l’assurer. Il faudra donc contacter un nouvel assureur qui pourra se charger de résilier l’ancien contrat à votre place. Vous devrez alors lui indiquer, par courrier ou par mail, votre volonté de souscrire un contrat d’assurance en remplacement de celui que vous aviez avec l’ancien assureur. Indiquez-lui également les éléments de votre ancien contrat (notamment numéro de contrat, d’assuré, vos coordonnées et celles de l’assureur). La résiliation de l’ancien contrat prendra effet un mois après la réception de votre demande par l’assureur, et vous serez remboursé de la partie de la prime trop versée.

Pour les assurances obligatoires : l’assurance automobile, l’assurance habitation pour un locataire, le nouvel assureur doit veiller à la continuité de la couverture pendant cette opération.

* assurance affinitaire : contrat d’assurance proposé en complément de la vente d’un bien ou d’un service, par exemple, une assurance souscrite lors de l’achat d’un téléphone mobile

Source: France 3

HAUT