Les fêtes de fin d’année s’approchent, attention aux cambriolages

Selon les chiffres donnés par l’ONDRP, le seul mois de décembre représente 18,66 % de cambriolages supplémentaires par rapport à la moyenne des autres mois. Quelques précautions élémentaires pourraient pourtant réduire les risques.

En parallèle de cette information, l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) indique que le département de Corse-du-Sud est le plus exposé aux cambriolages de décembre alors que celui de la Lozère est le moins touché. Concernant les régions, c’est sans surprise l’Ile-de-France qui recense le plus de cambriolages alors que la Bourgogne-Franche-Comté se situe en bas de l’échelle des risques.

Pour ce qui est des précautions à l’approche des fêtes d’année et de votre éventuelle absence, elles sont identiques à celles qui doivent être prises lors des vacances d’été. Eviter de souligner les signes d’un logement vide, mettre en lieu sûr ses objets de valeur, prévenir discrètement des personnes dignes de confiance de votre départ, etc. Une précaution supplémentaire ne concerne pas les cambriolages, mais évite tout autant les mauvaises surprises lors du retour. Elle concerne la mise hors gel des installations de chauffage et plus généralement d’alimentation en eau.

Une sage précaution est également de vérifier les clauses de son contrat multirisque habitation. Cambriolage ou dégâts des eaux font généralement l’objet d’une garantie spécifique accompagnée d’exclusions, de franchises et de plafonds d’indemnisation. Il est par conséquent essentiel de s’assurer que les risques sont couverts dans des conditions optimales.

Source: lesfurets.com

HAUT