Assurance habitation : vers une légère hausse des primes ?

La Fédération française du bâtiment, la FFB, utilise un indice exploité par les compagnies d’assurance pour établir leurs tarifs. Or cet indice a augmenté pour atteindre 931,7.

Au deuxième trimestre 2015, l’indice FFB-ICC ou indice de la construction est quasiment identique à celui du premier trimestre puisqu’il était alors de 930,8. En revanche, il est en hausse de 0,7% par rapport à l’an dernier (il s’établissait à 925 au deuxième semestre 2014) et pourrait avoir un impact sur la hausse des primes d’assurance habitation. Pour mémoire, cet indice est calculé en fonction des prix de revient d’un immeuble de type courant dans la capitale. A noter que pour ce calcul, la valeur des terrains n’entre pas en ligne de compte. Les compagnies d’assurance prennent en compte le FFB-ICC pour l’établissement des tarifs des contrats multirisque habitation (MRH), mais aussi des assurances d’immeubles en copropriété.

Si l’on annonce une légère hausse, il n’est pas improbable que les locataires et propriétaires décident d’utiliser les avantages de la loi Hamon en matière de résiliation. De fait, celle-ci permet de résilier son contrat dès le 13 mois. Les assurés pourraient ainsi comparer les tarifs des différentes compagnies d’assurance pour trouver les meilleurs prix et ne pas être impactés par cette hausse. Et si les primes continuent d’augmenter, ce sont peut-être les comparateurs d’assurance en ligne qui seront les grands gagnants dans cette histoire.

Source : LesFurets.com

HAUT